polline moineau

22 janvier 2017

collections de coquilles

IMGP1025

IMGP1027

IMGP1028

 

A l'occasion d'un léger chamboulement de mon salon-atelier comme j'en fais souvent afin de m'adapter aux activités du moment, voilà que je regarde d'un autre œil ces choses que je ramasse tout le temps au point d'en faire, sans le vouloir vraiment, des petites collections, des entassements je dirais plutôt.

Les coquilles d'escargots blanchies, dépigmentées par l'absence d'habitant, deviennent de petites architectures humbles et raffinées. souvent elles sont remplies d'humus, on passe sans les voir ... enfin, si, moi je les vois, amalgamées à un talus, confusément mélangées à un tas de cailloux et de feuilles. 

Les coquilles d'œufs, elles, bien sûr je ne les trouve qu'au printemps mais comme j'en suis joyeuse! regardez, chacune veut dire qu'un oiseau est né, il l'a brisée de son bec à peine formé... quand je la trouve au sol, aussitôt je lève le nez: il y a un nid là-haut, plein de bébés à plumes, et ça fait mon bonheur.

Coquilles, coquilles ... protection, pour ces êtres minuscules et démunis. Elles ne servent qu'une fois, voilà la richesse de cette nature qui offre son abondance sans fin à ses créatures délicates.

Et il m'arrive parfois d'en utiliser, enveloppée de textile:

IMGP1029

 

 

 

Posté par pollinemoineau à 15:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


16 janvier 2017

galet brodé

IMGP1003

IMGP1004

IMGP1005

 

Oui, je brode des galets. Ça fait de minuscules jardins. En voici un, j'aurais aimé une atmosphère de photo plus lumineuse et intense (voir l'article précédent!).

Allez savoir pourquoi ça m'inspire... J'aurais en fait envie de recouvrir n'importe quoi avec du fil.

Ce que j'aime dans les galets, c'est la lourdeur que ça donne à la chose une fois terminée. Il se pose bien. On a toujours autant envie de le prendre au creux de la main que lorsqu'il était nu. On se plonge dans les dédales du fil, des nœuds, des points.

Un tout petit voyage dans le jardin.

Posté par pollinemoineau à 17:03 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 janvier 2017

bracelets brodés

IMGP0996

IMGP0993

IMGP0995

 

Il faut que je partage avec vous une des raisons pour lesquelles je vous poste assez peu de photos de ce que je réalise: la médiocre qualité de mon petit Pentax basique et polyvalent. 

Il est capable de capter tout ce que je veux, bien sûr, et je l'en remercie. Les arbres et les chemins, c'est lui. Les pages de livres , les bricoles chinées du matin, c'est lui. Les chiffons fanés, les robes brodées accrochées au mur, c'est lui. 

Quand il s'agit de commencer à entrer dans le détail, de se rapprocher un peu plus près, de focaliser sur le petit relief qui fait tout ... il fait son possible je le reconnais, se concentre et donne tout ce qu'il peut.

Mais combien de fois, après avoir passé quelques dizaines de minutes, au moment idéal d'une journée claire, à poser le décor, puis l'objet dans le décor, selon l'angle le plus valorisant, et enfin à mitrailler ce que je voyais apparaître  sur l'écran, et le charger illico sur l'ordinateur, combien de fois n'ai-je pas recommencé, parce que c'était flou, ou trop pâle ( ou mal cadré, là c'est moi et pas lui, quoique la mauvaise foi l'emporte de temps en temps!). J'essayais un autre endroit plus rapproché, ou plus éloigné de la lumière, un autre fond pour que celle-ci, toujours naturelle bien sûr, soit assourdie, une distance différente, bref toutes les variantes possibles... pour finalement ranger le tout, effacer les images, et renoncer au post pour cause de photo impossible car frustrante.

Combien de fois me suis-je demandé si c'étaient mes yeux qui me jouaient des tours, en enjolivant ce que j'avais créé selon un idéal illusoire et prétentieux ... !

Mais non, c'est bien lui; il a avoué. 

En voici la preuve avec ces photos de bracelets brodés. Je les ai sous les yeux, là, maintenant.

Et les photos aussi, là, sous notre nez à tous. 

Et je peux affirmer sans l'ombre d'un doute que non, vraiment, ça ne va pas. Rien à voir. Vous devrez me croire sur parole, vu que vous ne pouvez comparer les deux, mais moi je vois bien que ça ne va pas, et ça m'énerve. 

Il ne peut pas, et puis voilà. Il n'est pas fait pour ça.

En ce moment, je suis en train de compléter ma page Flickr, et je vais sur plein d'autres pages d' artistes, où l'on peut voir des photos magnifiques, réalisées avec du matériel adéquat. Y'a pas photo ... si j'ose dire. Ce n'est plus la peine de me prendre la tête avec lui, de lui demander l'impossible.

Voici donc mes bracelets brodés, moins beaux qu'en vrai! ces couleurs qui me font vibrer, (même que c'est pour ça que j'adore broder à ma manière c'est-à-dire sans manière précise, en suivant mon instinct), ces couleurs, vous ne pouvez que les imaginer, avec le relief et la lumière qui s'y accrochent. Elles y sont, oui, promis. 

En attendant que je me "procure", comme on dit dans les livres, un matériel adapté. Parce qu'à la fin, mes tonnes d'envies-idées de photos frustrées méritent d'être mises en œuvre, et surtout mises en ligne, pour vous faire vraiment du bien au regard, non?

Posté par pollinemoineau à 16:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,