polline moineau

29 novembre 2016

l'herbier

 

IMGP0825

 

IMGP0824

IMGP0826

IMGP0829

 

IMGP0830

IMGP0832

IMGP0831

 

Des fleurs fraîches, avec leurs racines. 

L'avantage quand elles sont en tissu c'est qu'elles ne sécheront jamais ... même si j'aime beaucoup découvrir parfois des herbes séchées entre de vieilles pages. Les herbiers ne sont plus tellement en vigueur, c'est aussi bien, il faut protéger la flore sauvage. 

Je démarre avec du lin blanc fin (usé et très malléable), et du fil de fer, un peu de mousse synthétique, et des petits points, puis peinture pour tissus. Inventer, se laisser aller, ne pas se laisser impressionner par les vraies fleurs!

Je pense  poser un petit anneau au dos pour les suspendre le long du mur .

 

Posté par pollinemoineau à 15:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 novembre 2016

pistils

 En attendant le printemps - je sais c'est pas bientôt!- j'ai envie de vous montrer ces petites merveilles de savoir-faire qui n'ont hélas plus cours. 

Je les avais découvertes chez un fabricant qui, à l'époque (années 80), était installé  dans un gigantesque appartement au premier étage d'un immeuble du boulevard Sébastopol à Paris. Ce fabricant fournissait la Haute Couture et les artisans qui travaillaient pour elle.

Je me souviendrai toujours de mon excitation quand j'entrais là. Des rangées de petits tiroirs s'alignaient à l'infini le long des murs, très haut et très loin, dans plusieurs immenses pièces qui, par ailleurs, étaient encombrées de piles énormes de cartons étiquetés, de grandes tables en bois, de bureaux ... Il y avait une petite équipe de gens en blouses de travail, occupés à trier, étiqueter, préparer des colis ... imaginez l'ambiance d'une boutique du Chemin de Traverse d'Harry Potter, c'est à peu près ça! 

Ils créaient (dans d'autres pièces sans doute car je ne les ai jamais vus à l'œuvre) des fleurs en tissu, du début à la fin, c'est-à-dire qu'en amont, ils réalisaient les pistils, les pétales, les feuilles ... ils découpaient la soie, la teignaient, cousaient les tiges, assemblaient ... ils faisaient tout à la main, y compris peindre les nuances de chaque pétale ... 

Comme ils avaient plus important à faire que s'occuper de mes minuscules désirs, j'avais le droit de fouiller où je voulais afin de dégoter mon bonheur ... ce dont je ne me privais pas ... ce qui m'intéressait  c'était les pistils et les feuilles, parce que je créais de mon côté, et aussi parce que c'était dans mes moyens!

J'ai passé me semble-t-il des heures à ouvrir les petits tiroirs, regarder ce qu'ils renfermaient, choisir, comparer, hésiter ...

Voici ce qu'il reste de ces moments uniques et inoubliables. Terminés aussi, car j'ai appris il y a quelques années déjà qu'ils avaient déménagé en banlieue; J'espère qu'ils continuent à utiliser leurs talents et créer des merveilles. 

 

IMGP0785

 

IMGP0786

 

IMGP0789

 

IMGP0793

 

IMGP0798

IMGP0802

IMGP0804

IMGP0806

 

Alors ce sont juste les pistils, mais déjà c'est si délicat ... ils les vendaient par bouquet, ils avaient tous le nom de la fleur à laquelle ils étaient destinés. J'en ai utilisé pas mal dans mes créations à l'époque, et maintenant je ne souhaite plus le faire, ou bien exceptionnellement, car il me semble que c'est devenu trop précieux et rare.

J'aime particulièrement ceux qui sont pâles, clairs, duveteux. Je les conserve dans des carrés de gaze.

Ceux qui ont une tige noire viennent d'un vide-grenier de village, où une dame âgée les vendait il y a une dizaine d'années ainsi que quelques plumes ... j'en ai gardé un étrange souvenir, dans lequel ma curiosité pour cette mystérieuse personne, la joie de découvrir à nouveau de délicats pistils, et la nostalgie d'un passé révolu se mêlent, dominés par la frustration de ne pas avoir osé en parler avec elle.

 

 

Posté par pollinemoineau à 14:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 novembre 2016

envoûtée

IMGP0760

IMGP0761

IMGP0759

IMGP0766

IMGP0768

 

IMGP0769

IMGP0770

IMGP0771

IMGP0772

IMGP0773

 

IMGP0776

IMGP0775

IMGP0753

 

Je vous ai déjà entraînés par là. Je voulais aller autre part ce matin mais au dernier moment, j'ai changé d'avis, un appel intérieur sans doute.

J'ai eu raison de l'écouter ... ce fut un enchantement, comme à chaque fois. Qu'est-ce que j'aime cet endroit! Quelle que soit la saison je l'aime. Alors voilà quelques images, pour partager autant que possible avec vous ce moment de félicité.

 

Posté par pollinemoineau à 22:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,