Je crois bien que c'est mon préféré pour le moment. C'est le seul dont j'aie trouvé la source ET l'embouchure. Il fait moins de 10km et j'ai quasiment pu le longer sur tout son cours, j'aurais pu en tout cas, car il ne traverse ni ne longe aucun village, et serpente librement dans la campagne profonde.

Il commence dans une jolie mare, avec une île au centre et des poules d'eau.

source l'aulnay 10

source l'aulnay 7

source l'aulnay 8

 

Un beau chemin longe le plan d'eau et s'enfonce entre les prés et les champs. Ce n'est pas un chemin creux, il est large, et pourtant n'est utilisé que par les fermiers riverains. Et par moi, qui l'ai suivi sur plusieurs centaines de mètres. Il a l'air ancien, tellement que j'ai eu l'impression d'entendre la rumeur fantôme des charrettes et des diligences qui l'empruntaient sans doute, avant. 

IMGP1271

IMGP1273

IMGP1279

Je suis revenue vers mon ruisseau, j'ai foulé des parterres de menthe sauvage (hum ça sentait bon!), je l'ai suivi, laissé puis retrouvé plus loin, dans un petit bois. Il avait bien grossi, car c'est une terre qui fait naître beaucoup de sources, qui créent elles-mêmes de petits affluents discrets. J'ai même trouvé une minuscule mare perchée en haut d'une clairière, un petit paradis (ci-dessous).

IMGP1284

 

 

IMGP1320

IMGP1324

 

Le St Etienne passe sous une petite route, puis se lance à nouveau à travers champs. Parfois, il est très encaissé, parfois à fleur de terre. 

IMGP1314

Vous le voyez, là, tout au fond? Je suis descendue sur une plage lilliputienne, au ras de l'eau, entre les végétations, comme dans une cachette secrète ...

IMGP1323

 

Ensuite, il se glisse sous une autre route, et entame son dernier tiers, mais là, ça va se gâter, hélas. Pour le moment, il était bien transparent, guilleret, fluide.

grand thuard 4

grand thuard 2

Mais maintenant, il longe un champ dont le propriétaire ne semble pas connaître la beauté et l'écologie. 

grand thuard 6

grand thuard 5

 

grand thuard 11

Tout n'est que désolation ... l'eau est grasse, stagnante, les arbres ont été déchiquetés, et entassés. L'embouchure du ruisseau dans l'Orne Saosnoise  (qui passe ici dans la vallée de Ballon) est lamentablement gâchée.

grand thuard 8

 

Heureusement, l'Orne Saosnoise continue, enrichie des eaux (pas forcément pures ...) du St Etienne.

Je vous reparlerai de cette rivière qui traverse le département sur plus de 50 km.

orne saosnoise

 

 

orne saosnoise 2

Pour finir, une vue du château de Ballon, entre deux arbres, tout au fond.

grand thuard 14

En explorant le St Etienne, j'ai rencontré des chevreuils et un magnifique pivert; j'ai traversé un champ de maïs séché (avez-vous essayé? c'est une curieuse expérience), des bois, des prés ... j'ai trouvé plein de mares, de plans d'eau, isolés et tranquilles. Ce ruisseau est un petit sauvage, mais il se laisse facilement approcher, finalement.