Je ne pensais pas dévoiler tout de suite mes dernières tentatives de création, (je ne ressens plus le besoin de montrer ce que je fais) mais finalement comme je me sens un peu mollassonne, ça va me stimuler! Car j'ai l'impression que je m'éloigne doucement de mon blog et ça ne me plait pas. Et puis je vous avais promis de vous parler de ce que je fais, et si j'attends que ce soit terminé, on risque d'y laisser l'année ... 

Alors, voilà: il y a quelques semaines, au hasard de mes balades sur la toile j'ai découvert - oh je suis sûre que la plupart d'entre vous la connaissent -  Laetitia Mieral, de Merveilles en papier. J'ai eu un énorme coup de cœur, de ceux qui à toute allure tissent une jolie boucle dans l'âme avec des volutes de joie, d'enthousiasme, d'énergie pure ... au-delà du plaisir à voir Laetitia réaliser ses créations, donner ses explications en français ou en anglais,  il y a eu un déclic, vous savez, comme quand on a l'impression que notre vie est un puzzle, et que d'un coup, les pièces se mettent en  place toutes seules sous nos yeux. 

Durant toute ma vie, certains livres, certains récits et les images qu'ils éveillaient dans mon imaginaire sont restés gravés en moi à cause de l'écho particulier qu'ils y faisaient résonner.  C'était latent, intensément vivant ... un genre de soupape de sécurité, un coin de songes qui n'avait pas le droit d'être autre chose, c'était d'ailleurs à peine conscient, car ça ne me "servait à rien"  ...  Et là, magie! ça s'est révélé en quelques instants puissants. Et j'ai compris que j'avais créé tout un monde en moi, qu'il était prêt, qu'il n'attendait que moi; j'avais juste à tourner l'interrupteur ... lumière! et mon idée a pris forme, s'est cristallisée dans mon esprit : j'allais fabriquer des maisons en papier mâché, des maisons telles que je les ai visualisées depuis toujours, telles qu'elles m'habitent, à défaut de les habiter moi-même. J'avais rêvé, imaginé, ces endroits magiques, doux à mes yeux, imbibés d'une ambiance particulière que je ressens dans chacune de mes cellules  ...

... et ce ne sont pas seulement des maisons, mais tout un village qui s'est mis à apparaître ... " Le village enchanté ", celui de mon imagination, celui où je vais me reposer très souvent, en esprit, celui où j'arrive obligatoirement en tapis volant!

Il est enveloppé de forêts et de vallons, de ruisseaux sauvages et purs, de jardins champêtres. On ne peut y entrer, et même le voir, que si l'on est sur sa fréquence de félicité, de bonheur, de douceur, d'énergie vivifiante. Pour autre chose il n'existe pas.

Alors je m'y suis mise aussitôt, car comme par hasard, le papier mâché, je connais. Depuis au moins 20 ans, j'ai réalisé en papier mâché tant de choses! des décors grandeur-nature, quand je réalisais des décors, un arbre, une biche ... je ne les ai pas gardés, c'était trop encombrant . Le chapeau-château, vous vous souvenez? Et plein de costumes quand je faisais des costumes de carnaval, des tas de trucs. D'ailleurs il se pourrait que j'aie arrêté le papier mâché à cause de ça: je l'utilisais pour faire des choses qui n'étaient pas forcément des plus raffinées, faute d'autre matériau, et ça m'en a éloignée .

IMGP0314

 

Donc voilà, le Village Enchanté a commencé  à prendre une forme concrète.

Par contre ce qui est long c'est de laisser sécher, et je me rends compte qu'il faut démarrer plusieurs objets en même temps pour qu'ils avancent ensemble, et les terminer plus ou moins en même temps, enfin je suppose, car je n'ai rien terminé pour le moment ... !

Je vous montre aujourd'hui des choses qui sont en route, et je vous demande beaucoup d'indulgence! c'est fait à ma façon à moi, c'est bancal, tordu, biscornu même, très fantaisiste. Mais par contre, qu'est-ce que je m'amuse! je ne m'impose aucune restriction, de style, de réalisme ... le Village Enchanté, c'est toute une existence d 'échappées belles au fond de mon imaginaire, ça n'a pas d'autre sens, ça ne sert à rien d'autre.

IMGP0310

IMGP0311

Voici la toute première. Comme une case tropicale. Autour, j'ai mis en place un petit jardin où seront installées des vraies plantes vertes. Je repeindrai sans doute la maison, je la trouve un peu trop ... verte. 

IMGP0301

IMGP0303

La deuxième est loin d'être terminée, c'est une tonnelle très romantique. 

IMGP0304

La troisième est un petit palais turc. (mon village est très éclectique!) Il aura des balustres, des balcons, des volets en bois ... je ne sais pas encore si je fais des intérieurs à toutes les maisons ou pas. Ce ne sont pas des maisons de poupée, mais mes rêves concernent aussi des intérieurs de maisons!

IMGP0308

IMGP0309

Je me suis aussi beaucoup passionnée à faire des petites choses, un parasol et un lit , là j'ai également utilisé du tissu, de la gaze et de la dentelle. 

J'avance pas à pas, il y a plein de choses que je ne sais pas comment je vais faire, mais je trouve les solutions, je fais les choix au fur et à mesure, pas de plan ni de dessin, car je sais que je ne les suivrais pas de toute façon. J'écoute ma voix intérieure ... et elle ne dit les choses qu'au moment adéquat ...

alors un immense merci à Laetitia , parce qu'elle a suivi sa petite voix intérieure, son inspiration très personnelle, et que c'est ça qui est inspirant, c'est le déclencheur d'autres petites voix qui n'attendent que ça, au fond de nous, être entendues ...